La Chandeleur s’appelait avant la Chandeleuse et vient du mot « chandelle ». En effet, la Chandeleur vient de l’expression latine  » festa candelarum  » qui signifie « fête des chandelles », car la bénédiction des cierges se déroulait ce jour là.

Comme  beaucoup de fêtes du patrimoine culturel judéo-chrétien, l’histoire de la chandeleur mélange des traditions païennes et des traditions issues des religions juives et chrétiennes. Ça c’était juste une petite introduction très très réductrice …

Ici, je ne donnerai pas la recette de la pâte à crêpe ! Mais plutôt quelques idées de comment et avec quoi la garnir.

Déjà, et si pour changer … on y mettait une autre farine ?

J’avoue ne pas avoir essayé ! 

La farine d’orge : riche en calcium, en protéines et en nutriments variés, l’orge est nutritive et favorise la croissance des tissus. Sa forte action diurétique en faut une des meilleurs farine pour aider à nettoyer les intestins et à soigner les allergies alimentaires notamment la sensibilité au gluten.

La farine de maïs : diurétique et reconstituante, elle régule la digestion, améliore l’appétit et augmente l’absorption des nutriments. Elle est bénéfique pour les troubles du foie, de la vésicule biliaire, les calculs rénaux et l’hypertension.

Idées pour garnir les crêpes

Sans remettre en cause, l’indétrônable crêpe au sucre (complet s’il vous plait) avec son filet de citron (je l’avoue, ma préférée), voici quelques idées pour varier les plaisirs,

Sans oublier l’ingrédient principal, l’amour et le partage. Les crêpes sont un symbole de convivialité et de joie de la préparation à la dégustation.

Les épices :

Ajoutez des épices à la pâte !? Laissez mariner puis retirez les si besoin. Elles apporteront toutes leurs subtilités à vos crêpes et aideront à la digestion. 

Faites vous plaisir, choisissez dans un premier temps celles qui vous parlent : aneth, surprenant avec un filet de citron et de la crème ou chantilly de coco*,  badiane, cardamome, cannelle, curcuma, gingembre, noix de muscade, safran sauge etc …

Les sucrants :

Le sucre brut non raffiné : consommé avec modération, c’est une excellente forme de sucre. Il est riche en vitamines et minéraux (A, C, B1, B2, B3, calcium, phosphore, chrome, fer et zinc). Ils vous surprendront par la complexité de leur gout réveillant vos papilles, le sirop d’érable, d’agave ou de riz, la fleur de coco …

A noter que lorsque nous les ajoutons à la pâte, nous en consommons moins que « saupoudrés » sur les crêpes, …ou tout simplement, avec un filet de jus de citron … c’est a tomber !

La noix de coco

En chantilly, râpée, en crème, elle amène toute sa douceur, son onctuosité et son exotisme.

  • préparez la chantilly de coco. Ouvrez la boite, récupérez la partie figée, fouettez jusqu’a obtention d’une texture « chantilly ». Incorporez délicatement la cardamome et le sirop d’érable selon votre gout.

Les fruits :

Plutôt cuits que crus, en compotes, en coulis (rien de plus simple, mixer avec un blinder),  caramélisés à la poêle (bananes, pommes, poires ou autre fruits juste saisis). La banane est le seul fruit que nous pouvons manger cru avec un autre aliment. 

Les fruits secs : 

Pour leur douceur : raisins, cranberries, figues, abricots, pruneaux, pommes, …

Les dattes : oser les mixer à votre pâte !

Mais également les oléagineux pour leurs croquants : amandes, noix de cajou, noix, noisettes, …

Dans les deux cas, il est préférable de les faire tremper la veille.

Le chocolat 

Car c’est un grand classique. Optez pour du chocolat noir (70%, pur beurre de cacao). Ajoutez du gingembre ou du piment, ces épices aident à sa digestion.

En copeaux sur une chantilly de coco, en version fondue avec de lait de coco (pour adoucir le gout si besoin) et agrémenter de quelques cranberries ou de râpée de gingembre frais …

Si vraiment vous y tenez, faites votre pâte à tartiner maison, il existe de nombreuse recettes. Attention à la consommation, car sous cette forme, le chocolat et les oléagineux sont vite consommés en excès.

Thé et infusions

Osez la pâte version thé matcha ou infusion : couleurs et saveurs au rendez-vous !

Faites infuser dans votre lait, votre eau ou directement dans votre pâte. Vous pouvez également les mixer à votre préparation.

Laissez parler votre créativité …. Et d’ailleurs, j’ai une question, les crêpes doivent elles impérativement être rondes ? 

2 commentaires

Laissez un commentaire